Joyce Carol Oates – Blonde

Joyce Carol Oates est une des plus grandes et prolifiques auteure contemporaine. Elle raconte sans fards, sans jugement, sans misérabilisme la grandeur et les décadences des habitants de son pays, les états Unis.  Je chronique aujourd’hui « Blonde » mais je reviendrai sur d’autres romans.

Avec  « Blonde », elle nous invite à entrer dans la légende, le mythe, celui de Norma Jean Baker, celui de Marilyn Monroe.  Ce livre n’est pas une biographie, et si certains faits sont vrais, d’autres sont  purement inventés.  Car l’histoire de « Marilyn » est aussi simplement l’histoire d’une femme, de toutes les femmes qui ont pu se retrouver prise au piège dans un monde d’hommes beaucoup trop cruels pour elles.

Je crois que je n’ai jamais cru que je méritais de vivre. Pas comme les autres. Il me fallait justifier ma vie à chaque instant. Il me fallait ta permission.

Blonde – Joyce Carol Oates

 Joyce Carol Oates n’est pas manichéenne et ne raconte pas simplement l’histoire d’une oie blanche face à des loups. Son roman exprime très bien l’emprise, la pression mais aussi le désir et la joie de plaire, la recherche sans fin d’un amour idéal. Mais les lumières d’Hollywood oblitèrent bien souvent les idéaux des petites filles perdues….

Un roman magistral, qui se découvre peu à peu, laissant le temps nous imprégner de cette histoire qui se raconte parfois de manière chaotique. Comme le fut la vie de celle qui inspira ce roman.

Blonde de Joyce Carol Oates- Livre de Poche- Disponible aux Passeurs de Mots. (ainsi que de nombreux romans de Joyce Carol Oates)

Crédit photographique : André de Dienes

Partagez
Enregistrer
Tweetez