Christelle D.

Lectrice compulsive, libraire incorrigible, avec une appétence particulière pour l'imaginaire et les histoires au long cours.....

Conseillé par (Libraire)
24 juin 2023

Où vivaient les gens heureux

L'histoire d'une femme, d'une famille sur 5 décennies. Nous suivons Eleanor, jeune artiste qui s'installe dans le New Hampshire, qui rencontre Cam avec qui elle a trois enfants. La vie s'écoule avec ses joies, ses peines, ses drames. Jusqu'où peut-on aller par amour ? Pour ses enfants ? Que devient celle que l'on était, celle qu'on pensait devenir ? Un roman bouleversant, inoubliable, indispensable.

Monsieur Toussaint Louverture

Conseillé par (Libraire)
24 juin 2023

Zéphyr, Alabama

Je n'avais pas envie, mais alors pas envie du tout d'arriver à la fin de ce roman. Pas envie de quitter Cory et les siens, envie de rouler à vélo à travers la ville, manger de la tarte au potiron, aller voir la Dame et chercher le Grand Cerf Blanc...Un roman merveilleux, tragique et bouleversant sur la sortie de l'enfance.

Isabelle Amonou

Dalva

Conseillé par (Libraire)
24 juin 2023

L'enfant rivière

J'ai lu ce roman d'une traite, totalement happée par l'histoire. Un très beau portrait de femme, portée par une peine immense et une rage incroyable. Une attention particulière sur la résilience des peuples autochtones qui ne peut arriver qu'en racontant les souffrances subies, entre maltraitance et obligation de rejet de leur culture d'origine.
Un roman aussi sur notre Terre qui montre comment les crises climatiques et environnementales bouleversent la société dite "civilisée", société que certaines personnes croit encore si forte et détachée de son environnement.
L'auteure, Isabelle Amonou, était plutôt spécialisée en polar et en nouvelles. C'est lors d'une résidence à Gatineau, à la frontière entre le Québec et l'Ontario qu'elle a écrit ce beau roman et où elle a situé cette histoire.

Conseillé par (Libraire)
24 juin 2023

Des lendemains qui chantent

Rien ne prédestinait Elio Leone à la gloire et au succès. Si ce n’est un don exceptionnel, un de ceux qui décident votre vie, que vous le vouliez ou non. Alexia Stresi livre ici le récit d’un destin singulier, marqué par les soubresauts de cette première moitié de XXème siècle européen, si meurtrier, si violent, si injuste. Une vie marquée par des rencontres, des rencontres qui forgeront peu à peu le caractère de cet enfant puis de cet homme. Une vie rythmé par la musique et notamment le chant lyrique, discipline ô combien exigeante. Gageons que vous aurez envie d’écouter Verdi en lisant ce roman.
J’ai adoré ce roman, emportée de suite dans le tourbillon de la vie d’Elio Leone et des personnes qui l’entourent. L’écriture est juste, fine et foisonnante selon le tempo du moment. Les passages sur la musique et le chant sont très bien documentés, apportant quand il le faut un éclairage nécessaire au déroulé de cette histoire belle et tragique à la fois…

Conseillé par (Libraire)
24 juin 2023

530 pages que l'on dévore tant on est attaché aux personnages, aux évènements et à la peinture des l'Amérique de 1918.
Les idéaux qui émergent, les choix politiques, les choix individuels comme autant de forces en présence. L'époque est mouvementé, le pays en pleine mutation, quand surgit la grippe espagnole.
Une ville industrielle en guise de microcosme, "La Dernière Ville sur Terre" nous place face aux choix de chacun et à leurs conséquences en temps de crise.
Pour son premier roman paru en 2006 et traduit pour la première fois cette année en Français, Thomas Mullen livrait ainsi un roman fleuve aussi intelligent que riche en enjeux et en rebondissement.
Un premier essai, un coup de maitre.